Les pas de danse d’Azari Plissetski

« Veux quitter la zone » fut une des premières phrases prononcées par le petit Azari à l’âge de 2 ans. Suite à l’arrestation, puis l’exécution de son père pendant la période des purges en URSS en 1937, il fait ses premiers pas au Goulag où sa mère est envoyée comme épouse de traître à la Patrie. De retour à Moscou en 1940, la famille Plissetski repart à zéro. Azari fait des études de musique avant de se consacrer à la danse. En 1958, il tient le premier rôle dans le ballet « Spartacus » au Bolchoï. Suit une riche carrière de danseur, de chorégraphe, de créateur d’une troupe et d’une école de ballet à Cuba dans les années 60 et , ces 25 dernières années, de professeur à l’Ecole Rudra Béjart à Lausanne. Ce Plans-Fixes a été réalisé en russe, la langue maternelle d’Azari Plissetski, et sera présenté, dans sa version originale sous-titrée en français, le jeudi 24 septembre à 18h30 à la salle Paderewski à Lausanne.

Partager ce contenu :Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter